ELABORATION DE LA PLANCHE 5

PLANCHE  5


1.         E.J., crépuscule. GP sur un vieillard enturbanné qui vend des pastèques posées dans la poussière, à même le sol. A ses côtés, des gamins taquinent un chien famélique. Derrière lui passent deux femmes en burqa portant des jarres sur leur tête. La scène est vue par les yeux de Rudi.

____________________________________________________________________________________2.     GP sur Rudi, muet, les yeux grand ouverts, qui observe le spectacle sans lâcher son dé à coudre. Les vitres de la Lincoln sont baissées.

____________________________________________________________________________________3.            Derrière un mur en pisé se dresse un chadouf, ainsi que la tête, le cou et la bosse de deux ou trois dromadaires qui observent la circulation HC.

____________________________________________________________________________________4.     CtCh. Retour au visage de Rudi, hypnotisé par toutes ces visions. Max, au volant, tourne la tête vers lui en riant.

Max :              Eh oui, mon gars ! C’est l’Egypte ! Ça change de la campagne prussienne, hein ?
____________________________________________________________________________________5.            Extérieur nuit. Panoramique sur la villa dans laquelle réside Max. La Lincoln est garée à proximité, ou dans le jardin. La plupart des fenêtres sont éclairées.

____________________________________________________________________________________6.            Intérieur. Quatre personnages : Max, Cassie (alias Kathryn), Rudi et Idrit, la domestique des Engelmann ; il s’agit d’une quadragénaire originaire du sud égyptien, dotée d’une peau assez foncée. On devine que Max et Kathryn ont demandé à Idrit de coucher Rudi, et que ce dernier, effrayé par l’aspect de la Nubienne, refuse de la suivre. Il tient toujours son dé à coudre.

Cassie :          C’est ridicule ! Tu n’as aucune raison d’avoir peur,  Idrit n’est pas un soldat de
                        l’Armée Rouge !
____________________________________________________________________________________7.     Sans beaucoup de ménagement, Kathryn (alias Cassie) pousse Rudi vers la domestique.

Cassie :          Oh, et puis assez de caprices ! Tu la suis et tu te prépares pour la nuit.
____________________________________________________________________________________8.            Intérieur. Deux heures plus tard, dans le salon. Rudi est couché, la bonne partie, et les Engelmann boivent du karkadet d’un air pensif.

____________________________________________________________________________________9.     Petite image. GP Max.

Max :              Rudi m’a l’air bien fragile… Tu es sûre qu’il fera l’affaire ?